Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

Selon l’Insee, en  2013 seules deux sociétés de moins de 10 salariés sur dix disposent d’un profil sur les réseaux sociaux. L’usage des médias sociaux est deux fois plus courant au sein des sociétés de plus de 250 personnes.
Pourtant la transformation digitale de l’entreprise et les réseaux sociaux sont des objectifs stratégiques primordiaux pour les dirigeants d’entreprises. Les médias sociaux sont effectivement de plus en plus perçus comme un canal de business efficace pour la communication et les ventes. C’est en outre pour cela que les marques s’y positionnent. Effectivement les objectifs principaux d’implantation des entreprises sur ces médias sont :

– la promotion de son image ou des produits de sa société

– l’interaction avec les clients et la transparence

95cdfeef

Une expérience consommateur indéniable

Selon Franck Perrier directeur d’Idaos, les médias sociaux sont déjà intégrés par les consommateurs. Ne reste qu’aux entreprises d’en faire un business et de les intégrer à leur stratégie marketing.

Les réseaux sociaux sont utilisés par les consommateurs comme un  outil de préparation à l’achat. Au cours de ces dernières années, un changement de comportement chez les consommateurs a été constaté. En effet, la majorité d’entre eux ont pris l’habitude de se référer aux réseaux sociaux avant tout achat. Cet outil novateur prend donc un statut de référence, qui se veut rassurant. Selon les études menées, 74% des consommateurs s’appuient sur les réseaux sociaux pour orienter leurs achats.

Par ailleurs, l’apparition des entreprises sur les réseaux sociaux a permis une fidélisation des consommateurs, ce qui est favorable pour les ventes : en effet, 39% des utilisateurs avouent suivre des marques sur Facebook dans l’optique de rechercher des produits.

D’un autre point de vue, 48% y voient un moyen de répondre à un profond besoin de dialogue, de coopération et de communauté. Ainsi, plus de la moitié des dirigeants d’entreprise interrogés, croient que les médias sociaux seront l’un des moteurs de business à l’avenir.

Un outil de recrutement

Les réseaux sociaux, qu’ils soient professionnels (LinkedIn et Viadéo) ou personnels (Twitter et Facebook) seraient également un moyen de recrutement innovant et performant. Les chiffres attestent cette hypothèse : les réseaux sociaux professionnels sont perçus comme un levier d’innovation pour 77% des entrepreneurs et ils sont 56% à déclarer utiliser les réseaux sociaux pour recruter. C’est légèrement plus qu’en 2012, où ils étaient 53%. Dans le détail : Viadéo et LinkedIn sont respectivement utilisées par 67% et 79% des sondés et 77% estiment que ces réseaux sociaux professionnels permettent de recruter les bons profils. Ils sont donc de plus en plus nombreux à effectuer des recherches en ligne sur les candidats. Les résultats peuvent avoir des conséquences importantes. 35% avouent ainsi avoir déjà écarté un candidat suite aux résultats trouvés, alors que 31% ont, au contraire, recruté un candidat car les informations récoltées étaient positives. Ces réseaux sociaux professionnels sont d’ailleurs plus utilisés que les sites dédiés à l’emploi.

Les réseaux sociaux nécessitent de l’encadrement

Pour 72% des dirigeants les médias sociaux sont une priorité stratégique. Le potentiel de ces nouvelles plateformes n’échappe donc pas aux entreprises, mais pourtant elles peinent à trouver le mode d’emploi. Plus des trois quarts (77%) admettent chercher encore leur voie. L’exploitation des réseaux sociaux est parfois limitée faute de moyens, mais surtout faute de structure, de maîtrise et de formation.

Une structure à identifier

Seules 47% des entreprises ont une direction clairement identifiée pour coordonner leur action sur les médias sociaux. Dans près d’une entreprise sur deux, c’est le pôle communication qui est en charge de déployer la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux ; dans 27% des cas, c’est la direction générale qui s’implique. Or, la présence de community managers semble être une condition nécessaire au succès d’un réseau social d’entreprise.

L’accompagnement et la formation des salariés aux réseaux sociaux : un terrain à explorer

Les entreprises réalisent les dangers de la prise de parole sur les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas pour autant qu’elles soutiennent leurs employés, livrés à eux-mêmes, sans charte, ni formation. Seulement 34% des entreprises sont en effet équipées d’une charte qui permettrait d’accompagner, à défaut d’encadrer, la prise de parole de leurs salariés sur les réseaux sociaux. C’est légèrement plus qu’en 2013, où elles étaient 31%. De plus, 1 entreprise sur 3 n’a aucun programme de formation et moins d’1 sur 8 a mené à bien un tel programme. Et pourtant, les entreprises savent que les employés sont demandeurs puisque 77% des entreprises considèrent que leurs employés sont plutôt demandeurs (62%) ou très demandeurs (15%) de formation digitale.

Être présent sur les réseaux sociaux se présente aujourd’hui comme une nécessité mais songez dans un premier temps à définir une charte d’utilisation rigoureuse. Cette dernière doit :

– délimiter des objectifs de votre présence sur les réseaux sociaux

– poser les règles (légales et éthiques) ainsi que la procédure d’utilisation (fréquence de publication, ton…).

Sans cette charte votre présence sur les réseaux sociaux peut s’avérer plus néfaste qu’avantageuse. N’oubliez pas que les traces laissées sur internet sont parfois indélébiles !
Pour conclure, nous vous rappellons que la qualité vaut toujours mieux que le quantité ! Ainsi préférez vous positionner sur les réseaux sociaux qui correspondent le mieux à votre cible, et tenez-vous y avec application !

 Sources : Idaos & Insee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *