Ville intelligente : quels enjeux pour les startups ?

A l’heure où nos villes se font de plus en plus connectées et interconnectées, les startups ont une carte majeure à jouer dans cette transformation de l’espace urbain. Ces villes, non pas nouvelles, mais d’un nouveau genre qu’on appelle “villes intelligentes” ou “smart cities” ont un fort potentiel de développement utilisant les TIC : objets connectés, réalité augmentée, big data… Autant de domaines dans lesquels les startups innovent en proposant des solutions pour la ville de demain. Focus.

smart-city

Ville intelligente : définition

On définit une ville intelligente (ou smart city), comme une ville moderne, auto-suffisante et respectueuse de l’environnement qui évolue en utilisant les nouvelles technologies. Une ville qui provoque des changements à la fois économiques, sociétaux et environnementaux pour le bien être de ses habitants. Selon Rudolf Giffinger, expert en recherche analytique sur le développement urbain, la notion de ville intelligente s’articule autour de 6 critères :

  • Une économie intelligente.
  • Une mobilité intelligente.
  • Un environnement intelligent.
  • Des habitants intelligents.
  • Un mode de vie intelligent.
  • Une administration intelligente.

Transports, mobilier urbain, logements, consommation d’énergies… autant de domaines impactés par la mutation en ville intelligente.

 

Startups : comment peuvent-elles tirer les villes intelligentes vers le haut ?

Maîtres de l’innovation en tout genre, les startups sont déjà sur le pied de guerre en ce qui concerne le développement des smart cities. Des innovations qui reposent sur des technologies en plein essor telles que la réalité augmentée ou bien encore les objets connectés. Elles utilisent également des capteurs de données pour mieux connaître les habitants et s’adapter à leurs besoins. On peut par exemple parler de la startup Karantech, qui a mis au point KARA, un lampadaire intelligent qui adapte son degré d’éclairage de la voie publique. La luminosité sera en effet plus ou moins importante selon qu’un piéton, un cycliste ou bien une voiture circule sur la voie. Un système qui permettrait d’économiser jusqu’à 70% sur les frais d’éclairage public. Une avancée comme tant d’autres dans le milieu des smart cities.

 

Retrouvez ce projet et bien d’autres sur le site EDF Pulse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *